Tir à l’Arc en Compétition

Au sein de notre compagnie nous pratiquons le Tir à l’arc de loisir et le Tir à l’arc de compétition. Quelle est la différence entre les deux ?
Nous pourrions dire que le loisir c’est ne pas se prendre au sérieux contrairement à la compétition. Ceci dit, cela est assez réducteur et en plus est-ce bien vrai ? Cela voudrait dire que l’archer qui pratique en loisir n’est pas intéressé par le « bien tirer » et ne veut pas progresser. Par contre le compétiteur lui veut progresser et surtout ne pas s’amuser. Dans notre compagnie nous avons pris le parti de croire que archers « loisir » et archers « compétition » ont la même envie de progresser et de prendre du plaisir. Il n’y a donc que peu de raison de faire une différence entre les uns et les autres. Il parait évident qu’un archer s’orientant vers la compétition voudra pratiquer plus souvent, avoir du matériel plus performant, sera plus investi dans l’écoute des instructions de son entraîneur, etc. Au final il progressera peut-être plus et plus vite qu’un archer « loisir ». Mais pour cela il n’est point besoin de s’orienter vers des séances « loisir » et des séances « compétition », les deux peuvent être les mêmes et cela d’autant plus que le contenu doit être, pour la plus grande partie, individualisé. Et si l’on a envie de faire des exercices ludiques en fin de séance, ceux-ci peuvent être choisi de façon à compléter la séance et ainsi constituer un moment de détente dans la continuité du travail précédent.

L’archer doit être libre de pratiquer le tir à l’arc comme bon lui semble. Il n’est pas question pour nous d’imposer quoi que ce soit. Si notre enseignement est basé sur l’arc « classique » avec viseur, c’est juste parce que nous ne pouvons pas nous disperser. L’archer peut donc apprendre les bases du tir à l’arc puis ensuite décider de s’orienter vers une pratique différente : arc à poulies, arc sans viseur, bare bow, longbow etc. Il trouvera toujours chez nous quelques archers pour le guider dans sa pratique.

La compétition est-ce vraiment pour des archers qui se prennent au sérieux ? Là encore il ne faut pas tirer de conclusions trop hâtives. Une caractéristique importante des compétitions de tir à l’arc, c’est la convivialité. C’est un sport où il n’y a que rarement des confrontations directes. Cela arrive quand lors des concours des « duels » sont organisés. Sinon chacun est surtout confronté à lui-même et les valeurs sont plutôt la solidarité, l’amitié, etc.

 Les compétitions individuelles de tir à l’arc sont organisées sous forme de concours. Un concours se déroule en général sur un week-end et est constitué d’un certain nombre de « départs ». Vous pouvez éventuellement participer à plusieurs départs (voir avec l’organisateur) mais seul le meilleur résultat obtenu lors d’un des départs sera retenu pour votre classement.

Les concours individuels (par opposition aux rencontres par équipes) permettent de déterminer un classement national (du meilleur archer de France au 5000ème archer par exemple) et de déterminer les participants aux championnats de France grâce au classement sélectif (par exemple les 48 premiers archers de ce classement participent aux championnats). Pour être classer un archer doit participer à au moins trois concours (mais s’il ne veut pas être classé il peut ne participer qu’à un ou deux concours). Le classement est établit sur la moyenne des trois meilleurs scores obtenus lors de sa participation aux concours de la saison (on peut participer à plus de trois concours bien entendu).

Les concours permettent à toutes les catégories d’archers de tirer en même temps. Vous pouvez avoir sur le même ligne de tir et au même instant des benjamins et des super-vétérans, des masculins ou des féminines, des handicapés ou non, des arcs classiques ou des arcs à poulies ou des bare bow ou des arcs sans viseurs, etc. Vous pouvez également avoir un débutants ou un champion de France ou du Monde. Que vous soyez un des meilleurs archers de France ou l’un des moins bons, peu importe le lieu du concours auquel vous participé ; c’est le résultat que vous obtiendrez qui sera pris en compte et les conditions de tir sont les mêmes dans tous les concours de France.

Notre ambition n’est pas d’aller nous qualifier pour des championnat de France, mais tirer en compagnie de tant de personnes différentes et de tous niveaux est extrêmement intéressant.

Les types d’arc utilisés sont principalement l’arc classique avec viseur et l’arc à poulies avec viseur. D’autres types d’arcs sont possibles (bare bow, arc sans viseur, etc.). La taille des blasons peut être différente.

Pour les arcs à poulies on utilise la plupart du temps des « trispots » qui sont donc un ensemble des trois « spots » (en ligne verticale ou en triangle), parties de blasons qui ne comportent que 6 zones (du 10 au 6). Cela permet de tirer une flèche par « spots » et ainsi de ne pas risquer de casser ses flèches (l’arc à poulies est plus précis et puissant que l’arc classique et donc les flèches qui se touchent sont donc nombreuses si l’on tire sur un seul blason).

En salle un départ est constitué de deux séries de 10 volées de 3 flèches, soit deux séries de 30 flèches et donc 60 flèches tirées au total. Cela veut dire que le score maximum est de 600 points (10 est le nombre de points maximum pour une flèche). Le temps maximum pour tirer une volée est de 2mn.

La distance de tir est de 18m (très rarement 25m) et les blasons sont de 40 cm de diamètre pour les catégories cadets, juniors, séniors, vétérans et super vétérans. Il est de 60cm pour les catégories minimes et benjamins.

En extérieur pour le Tir FITA (70m, tir olympique) ou pour le Tir Fédéral (50m) un départ est contitué de deux séries de 6 volées de 6 flèches, soit deux séries de 36 flèches et donc 72 flèches tirées au total. Cela donne un score maximum de 720 points (10 est toujours le nombre de points maximum pour une flèche).

Parcours nature en extérieur toujours pour tous les types d’arc. Tir à distances inconnus et variables (parfois connues en tir campagne). Trois types de concours :

  • Tir Nature (ou Parcours Nature) : tir de rapidité avec sur chaque cible tir de deux flèches à distances différentes et inconnues (30 secondes pour les deux flèches). Tir sur blasons animaliers.
  • Tir 3D : Tir de précision sur des cibles 3D. Deux flèches tirées à la même distance (mais distance inconnue) et le temps pour tirer est plus long.
  • Tir Campagne : Tir de précision sur des blasons noirs et jaunes. Certaines distances peuvent être connues.

Plus de précisions dans les documents ci-dessous :